Le premier journaliste a avoir exprimé sa curiosité pour l'album (DIY) de Suzanne Belaubre c'est Patrcie Bardot pour Libération, qui augurait pour elle dans la rubrique La Découverte, des "lendemains enchanteurs".